Incarnez un humain ou un chien et participez à la plus grande course de traîneau de tous les temps !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les attelages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aidan J. Dawkins
♦ Admin'z
♦ Admin'z


Date d'inscription : 13/10/2007
Féminin Nombre de messages : 1822
Age : 27
Pseudo : Gaalh'way

Carte d'Identité
Attelage:
Place dans l'attelage: Musher

MessageSujet: Les attelages   Mer 7 Mar - 16:08

Voici un nouveau sujet qui intéressera aussi bien les nouveaux venus dans le monde du mushing, que les anciens qui veulent rafraîchir leurs connaissances. Évidemment, la fiche que nous a gentiment rédigée Tinka's Trekker n'est pas exhaustive, elle ne sert qu'à vous aider à vous repérer dans le jeu.



Dernière édition par Jefferson G. Brown le Dim 11 Mar - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://yukon-quest.forumpro.fr
Aidan J. Dawkins
♦ Admin'z
♦ Admin'z


Date d'inscription : 13/10/2007
Féminin Nombre de messages : 1822
Age : 27
Pseudo : Gaalh'way

Carte d'Identité
Attelage:
Place dans l'attelage: Musher

MessageSujet: Re: Les attelages   Mer 7 Mar - 16:13

Will to go !


✖ Tandem double ✖ Éventail allongé ✖ Musher ✖ Entrainement ✖
Complicité ✖


cinq systèmes d'attelage ;;
Le tandem double : les chiens, à l’exception du chien de tête, sont attachés deux par deux, de chaque côté d’un trait central unique.
Le tandem simple (à la queue leu leu) : les chiens sont placés les uns derrière les autres entre deux traits.
L'éventail véritable : chaque chien est relié directement au traîneau par son trait, tous les traits ont la même longueur, les chiens marchent donc de front.
L'éventail modifié : semblable au précédent mais les traits ont des longueurs différentes suivant les qualités de chaque chien.
L'éventail allongé : semblable au précédent mais les traits, deux par deux de même longueur, permettent aux chiens de se placer en tandem double en cas de neige profonde.
will to go ;;
Cette envie de courir, ce plaisir de s’élancer sur les pistes, que les chiens manifestent depuis leur plus jeune âge, a un nom qui vient d’Alaska : le « will to go ». C’est un feu qu’il faut nourrir, entretenir, car on ne force pas un chien de traîneau, on gère ce plaisir que l’on partage avec eux. De ce partage naît une complicité aussi rare que cette relation peu commune entre un homme et un animal.
Perdre le « will to go », c’est ce qui peut arriver de pire au musher. C’est aussi terrible qu’un feu qui s’éteint en pleine nuit nuit. Pour éviter d’en arriver à cette extrémité, il ne faut jamais aller au-delà de ce que les chiens peuvent faire et anticiper leur fatigue, la lassitude qu’ils pourraient avoir accumulées. En un mot, il faut les comprendre, les aimer. Alors ils vous le rendent bien et, dans certaines circonstances particulières, vont même au-delà de leurs forces et de leurs envies pour vous donner satisfaction.



attelage en tandem double ;;
Un attelage est toujours composé de trois parties soit :
  • Le conducteur appelé musher (mot dérivé de "marche" terme employé à l’origine pour faire démarrer l’attelage) qui dirige l’attelage a la voix,
  • Le traineau peut aussi être différent en fonction de la pratique : randonnée ou raid, courses de sprint, de moyenne ou de longue distance.
  • Et enfin, le type d'attelage que nous retrouvons le plus souvent est le tandem double. Les chiens sous cette forme là (schéma ci-dessous) sont reliés au traineau par ce que l’on appelle la ligne de trait composée des lignes de queue (tugline), des lignes de cou (neckline) et de la ligne centrale (towline).



Également, chaque chien a, en fonction de sa place dans l’attelage, un rôle bien déterminé :
Le lead dog est le chien de tête qui n’est pas forcément et même très rarement le chef de meute, c’est-à-dire le chien dominant, celui qui s’est imposé hiérarchiquement dans la meute.
Les swing dogs sont les chiens qui se placent immédiatement derrière le chien de tête. Ils épaulent le chien de tête dans les changements de direction. C’est là qu’on apprend le métier de chien de tête.
Les wheel dogs sont les chiens placés immédiatement devant le traîneau. Il leur faut être costauds et endurants. Il leur revient souvent la charge de décoller le traîneau ou de recevoir tout le poids du traîneau sur les reins !
Les team dogs sont les chiens de l’attelage « sans grade », mais pas pour autant les mal-aimés.


© Source : Nicolas Vanier
© Codage : Mag's
Revenir en haut Aller en bas
http://yukon-quest.forumpro.fr
Aidan J. Dawkins
♦ Admin'z
♦ Admin'z


Date d'inscription : 13/10/2007
Féminin Nombre de messages : 1822
Age : 27
Pseudo : Gaalh'way

Carte d'Identité
Attelage:
Place dans l'attelage: Musher

MessageSujet: Re: Les attelages   Mer 7 Mar - 16:39

Pour vous aider plus encore, voici les traductions des différentes places des chiens de traîneaux (que vous voyez écrites en anglais dans le schéma ci-dessus) :

Lead dog - Chien de tête :

C'est le chien qui est directement sous les ordres du musher. C'est lui qui a la lourde responsabilité de guider l'attelage, suivant les directives qui lui sont données. C'est un chien qui se doit d'être vif, intelligent et surtout à l'écoute. Il doit également avoir ce "will to go", cette volonté d'avancer, comme le mentionnait Diix'yte dans le message précédent, ; car c'est lui qui donnera à l'attelage l'envie d'avancer. Notons que le chien de tête n'est pas nécessairement seul, il peut également avoir un coéquipier, en tandem, comme tous les autres chiens de l'attelage.

Swing dog - Chien de pointe :

Précisons, pour ajouter aux indications précédentes, que le chien de pointe est souvent un "futur" chien de tête, ou un chien susceptible de remplacer le chien de tête si ce dernier devait se reposer, avoir un accident, ou autre. Ils sont supposés avoir les mêmes caractéristiques que le chien de tête. Ajoutons par la même occasion, que les chiens de pointe - s'ils ont une spécialité - peuvent échanger leur place avec la tête de l'attelage. Par exemple, si le chien de pointe est exceptionnellement doué pour ouvrir un sentier non-pratiqué, on pourra échanger la place du chien de pointe et du chien de tête pour une durée déterminée ou non.

Team dog - Chien d'équipe (ou de meute) :

Ces chiens sont simplement là pour donner plus de puissance et de rapidité à l'attelage. Les mushers peuvent sans problème s'en passer (certains attelage n'ont que 4 chiens alors que d'autres peuvent en avoir jusqu'à 14). C'est une position qui ne demande rien de particulier. Aussi, lorsqu'un chien veut se reposer, on peut échanger sa place avec un chien de meute.

Wheel dog - Chien de barre :

Sans doute les chiens les plus puissants de l'attelage. On utilise leur force brute pour décoller l'attelage de la glace, au démarrage de ce dernier. Il aide aussi énormément par sa force dans les montées. C'est un chien essentiel à l'attelage, sans lequel toute l'équipe serait violemment pénialisée. Précisons que le chien de barre retient même le traîneau, lors des décentes difficiles sur des pentes plutôt raides.
Revenir en haut Aller en bas
http://yukon-quest.forumpro.fr
Aidan J. Dawkins
♦ Admin'z
♦ Admin'z


Date d'inscription : 13/10/2007
Féminin Nombre de messages : 1822
Age : 27
Pseudo : Gaalh'way

Carte d'Identité
Attelage:
Place dans l'attelage: Musher

MessageSujet: Re: Les attelages   Dim 11 Mar - 20:12

Merci à Nuit des Temps pour avoir déterré ce vieux récapitulatif qui pourrait être fort utile à tous ceux qui ne s'y connaissent pas trop en mushing. Je précise de nouveau que ces informations n'ont rien d'exhaustives et qu'elles seront probablement même complétée par la suite. Mais elles vous aideront pour votre début, tout du moins.

Les bases du mushing


Les tournants

Suivant les contours que doit prendre le traîneau, les tournants peuvent s’avérer réellement dangereux. En effet, le traîneau est alors susceptible de se renverser, à cause du poids, de la vitesse et de la potentielle instabilité qu'il génère lui-même. Parfois, il lui arrive de glisser quelques secondes sur un seul patin et c’est alors au musher de demander aux chiens de ralentir et à lui de mettre le poids de son corps sur le patin en l’air, afin de lui faire retrouver le sol. S’il le fait trop brusquement, c’est l’autre patin qui risque de se lever, continuant ce mouvement de balancier qui peut être fatal. Attention aux tournants s’il y a une paroi d’un côté et le vide de l’autre. Prudent, le musher doit regarder devant lui, toujours, le plus loin possible, afin d’anticiper les dangers. S’il voit un tournant imminent, il doit ordonner à l’attelage de freiner et ce, le plus rapidement possible.

Les falaises

Au détour d’un virage, il peut se trouver le vide, comme je l’ai dit. Aussi, si l’attelage a trop de vitesse, il se peut que le traîneau glisse plus que de raison, le virage s’effectuant parfois lentement (c’est pour ça qu’il faut l’anticiper au maximum !), il pourrait arriver, au pire des cas, qu’il frôle le vide, jusqu’à basculer. Dans cette situation périlleuse, les chiens restent sur la plateforme, tandis que musher et son traîneau pendent dans le vide. Ici, deux solutions : l’attelage est solide et réussit à remonter le musher, ou alors il glisse, emporté par le poids du traîneau. Il ne faut surtout pas bouger, dans ces conditions ! Un balancement mettrait en péril les chances de remonter le traîneau. Si les patins du traîneau ne sont plus sur le bord de la falaise, c’est la ligne de trait qui est collée au sol et qui retient le traîneau. Malheureusement, les mouvements de va et vient des chiens qui tentent de remonter alors que le poids de l’engin les tire vers le bas fait que la ligne de trait se scie, gentiment mais sûrement. Il faut alors faire le plus vite possible et éviter au maximum les frottements. Si la ligne lâche, le traîneau tombe. Pour rester en vie et sauver vos chiens, tentez de remonter en vous agrippant au traîneau, à la force de vos bras. Si vous parvenez en haut - c'est que vous êtes atrocement chanceux ! - coupez le plus rapidement possible le lien qui relie vos chiens au traîneau. C'est la seule façon de leur sauver la vie.

Les montées

Les montées ne sont pas spécialement dangereuses, pour autant qu’elles ne soient pas totalement raides. Il y a deux sortes de montées. Celles sur de la neige dite tassée et celles dans la poudreuse. En cas de poudreuse, le musher doit enfiler ses raquettes et tracer la piste pour les chiens, généralement relié au chien de tête par un cordage. C’est lui qui se doit de guider l’attelage. Si la neige est tassée, le traîneau glisse forcément et donc, le musher doit le pousser, à ses risques et périls, afin qu’il ne redescende pas la pente. Les chiens n’ont pas la force de tout faire seuls.


Les descentes

Pas très compliquées en soi. Mais si l’attelage prend trop de vitesse, ce qui est fréquent, ça peut vite dégénérer. Dans tous les cas, le musher ne doit jamais quitter le traîneau car c’est lui qui régule la vitesse en appuyant sur le frein et en demandant aux chiens de ne surtout pas accélérer. Si la vitesse du traîneau dépasse celle des chiens, il se peut que l’engin fauche les chiens à proximité du traîneau et ça peut leur briser les pattes. C’est pourquoi le musher doit garder la tête froide et toujours avoir le tout sous contrôle. Que ce soit dans la poudreuse ou sur de la neige tassée, la situation est la même, à l’exception que le traîneau glisse plus vite sur la tassée.


Dans tous les cas, chiens et musher sont réunis dans des situations parfois périlleuses. C’est un travail d’équipe constant qui demande calme et patience et surtout des nerfs d’acier.
Revenir en haut Aller en bas
http://yukon-quest.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les attelages   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les attelages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Informations et récapitulatifs pour les attelages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ♦ L'administration de YQ ♦ :: Règlement & Concept-